Metallica

Metallica

Biographie

Metallica est l'un des plus importants groupes de metal. C'est une formation de heavy metal et thrash metal américain. Créé au début des années 80 à l'initiative de Lars Ulrich et James Hetfield, respectivement batteur et guitariste chanteur du groupe.

Le groupe a été créé en 1981-1982 à Los Angeles à l'initiative de Lars Ulrich, membre européen du groupe (il est danois). James Hetfield, en répondant à une petite annonce postée dans un magazine nommé The Recycler par Lars allait lier son destin à ce qui allait devenir l'un des plus importants groupes de heavy metal du XXe siècle. Le nom de Metallica devait être à l'origine celui d'un magazine d'un ami de Lars, mais ce dernier le lui a déconseillé et l'a pris pour son groupe ! Après plusieurs maquettes démos (No life 'till Leather, Metallus Maximus…) le premier titre du groupe paru sur la compilation officielle Metal Massacre, Hit The Lights et y figurait en première piste, même si le nom du groupe fut à l'époque mal orthographié (MettalicA) — le premier pressage de cet album est d'ailleurs un collector. Le groupe s'est ensuite déplacé à San Francisco et deux des membres initiaux, Dave Mustaine, guitariste et Ron McGovney, bassiste, furent remplacés respectivement par Kirk Hammett, jusqu'alors guitare lead au sein du groupe Exodus et Cliff Burton qui officiait au sein de Trauma, avant l'enregistrement du premier album, Kill 'em All (qui devait initialement s'intituler Metal Up Your Ass). Dave Mustaine, une fois exclus par James Hetfield, fonda le groupe Megadeth. Ainsi, une même mélodie se trouve à la fois sur une chanson de Metallica (The Four Horsemen, album Kill 'em All) et sur une chanson de Megadeth (Mechanix, album Killing Is My Business…) ce titre ayant été pour la plus grande partie écrit par Dave Mustaine.

En 1983, Metallica signe avec un petit label local, MegaForce, qui éditera leurs deux premiers albums, Kill 'Em All, et Ride The Lightning. Les albums suivants seront produits par Elektra.

En 1986, sort l'album Master Of Puppets, qui est devenu un album référence du thrash metal (au même titre que le Reign in Blood de Slayer sorti la même année). Durant la tournée Master en Suède, l'autobus de tournée se renverse en glissant sur une plaque de verglas le 27 septembre 1986. Cliff Burton meurt sur le coup, la moitié du corps écrasé sous le véhicule. Lors des obsèques de Cliff Burton, le morceau Orion, instrumental très technique composé essentiellement par le bassiste, est diffusé pour lui rendre hommage. Le groupe envisage de se séparer, mais décide finalement de continuer et recrute un nouveau bassiste, Jason Newsted (du groupe Flotsam and Jetsam). Metallica enregistre avec « Newkid » le EP Garage Days re-visited avant de sortir un nouvel album, fin 1988 ...And Justice For All, dont la chanson To Live Is To Die est le dernier témoignage discographique de Cliff Burton, épatant génie de la composition.

Le morceau One servira de prétexte au premier clip vidéo du groupe. One possède une véritable histoire (le soldat qui souhaite mourir plutôt que de vivre une existence infernale, après avoir été horriblement mutilé à la guerre et qui est prisonnier de son propre corps inerte, à l'hôpital, reprenant l'œuvre de Dalton Trumbo). Le vidéoclip reprend justement les images du film Johnny s'en va-t-en guerre. Un fait est à noter sur ce clip : il a été véritablement mal perçu par les fans de la première heure, ce qui n'a pas empêché pour autant le groupe de faire sensation et d'atteindre une nouvelle catégorie de fans. S'en suit une énorme tournée mondiale de deux ans qui passera par Seattle en 1989, la fameuse Doris (le nom de la statue figurant sur la pochette de ...and Justice for All) se démantibulant durant le concert.

En 1991, Metallica revient avec un album éponyme (communément appelé Black Album), produit par Bob Rock. C'est alors l'apogée du groupe mais la fin de la période thrash. En effet, le groupe réduit grandement sa vitesse et la complexité de ses riffs, qui n'en demeurent pas moins accrocheurs. La formation apparaît sur scène aux cotés de groupes comme AC/DC, Guns n' Roses ou d'autres heavy-rockers suédois comme Europe (notamment au Tokyo-Dome) et engage une tournée incroyable de près de quatre cents concerts à travers le monde durant cinq ans, jouant sur tous les continents et créant même parfois des émeutes (à Djakarta) et dont un témoignage vidéo est disponible dans le coffret Live Shit : Binge & Purge, sorti en 1993.

Metallica avec le Black Album a d'une certaine façon rendu le métal accessible au grand public, notamment avec la fameuse ballade Nothing else matters… À partir de ce moment, Metallica deviendra un monstre du rock et ne redescendra pratiquement jamais de son piédestal.

En 1992, Metallica participe au concert hommage à Freddie Mercury à Wembley. James Hetfield y chante notamment Stone Cold Crazy avec les trois membres survivants de Queen.

Après une longue absence studio de cinq ans, expliquée notamment par deux ans et demi de tournées incessantes avec des concerts marathons de près de deux heures, Metallica revient en 1996 avec un nouvel album, Load, acclamé par la critique mais dénoncé par certains fans de la première heure qui n'apprécient pas l'évolution musicale du groupe ni les nouvelles coupes de cheveux des musiciens. En 1997 sort son frère jumeau ReLoad, qui est la suite des enregistrements réalisés lors du passage en studio du groupe pour l'album Load, initialement prévu pour être un double.

En 1998 sort Garage Inc. un double album composé uniquement de reprises. Le groupe rend ainsi hommage à ses principales influences : Discharge, Diamond Head, Black Sabbath, Danzig et les Misfits, Blue Öyster Cult, Thin Lizzy, Motörhead, Killing Joke, Blitzkrieg. Par la suite, Metallica jouera avec l'orchestre symphonique de San Francisco dirigé par Michael Kamen et sortira un album live de ce concert, S&M, ainsi qu'un DVD.

Entre temps, Metallica signe pour la première fois un single dédié à accompagner un film (Mission Impossible 2) avec le titre I Disappear. (James participera à la bande originale du film South Park un peu plus tard).

Peu après, Jason décide de quitter le groupe. Officiellement pour raison de santé (« des années de headbanging ont abimé mes cervicales »), mais plus officieusement parce que l'orientation musicale des « Four Horsemen » ne lui convient plus et que la possessivité de James Hetfield lui interdit de s'ouvrir de nouveaux horizons musicaux, lui qui n'a pas composé depuis l'album Doomsday For The Deceiver de Flotsam and Jetsam en 1986, si l'on excepte Blackened et My Friend Of Misery. Il décide donc de se concentrer sur les nombreux projets musicaux sur lesquels il a planchés avec plusieurs musiciens de renom au cours des années (Andreas Kisser de Sepultura, Piggy et Away de Voivod, etc.). Notamment, le groupe Echobrain qu'il a formé avec Dylan Donkin (chant et guitare) et Brian Sagrafena (batterie), deux jeunes musiciens de talent. Le premier album de la formation a été lancé en 2002. Il a par la suite rejoint la légendaire formation canadienne Voivod en 2003.

En 2003 sort St. Anger, marquant le retour à une sonorité plus agressive. St. Anger adopte en effet un style de nu metal nouveau genre. Durant cette même année, Robert Trujillo (ex-Suicidal Tendencies, Infectious Grooves et Ozzy Osbourne) devient le nouveau bassiste officiel du groupe.

Metallica participe à l'album hommage aux Ramones (We're a Happy Family) avec le titre 53rd & 3rd. D'autres titres de la session (Cretin Hop, Commando, Today Your Love, Tomorrow The World et Now I Wanna Sniff Some Glue) sont présents sur les singles St. Anger.

Un documentaire sorti en 2005 : Some Kind Of Monster, retrace les années de doute du combo entre le départ de Jason et l'édition de St. Anger, entre les crises et les engueulades de James et Lars.

À noter que Kirk Hammett a participé au dernier album de Carlos Santana sorti en 2005.

Le groupe entre en studio en 2006 pour enregistrer un nouvel album produit par Rick Rubin (U2, Red Hot Chili Peppers, System of a Down, Rage Against the Machine, AC/DC, Slayer...). Sorti en septembre 2008, le neuvième opus du groupe, Death Magnetic, se veut un hommage aux rockers décédés et semble connaître le même succès que les précédents enregistrements du groupe.

Le groupe a reçu jusqu'à maintenant six Grammy Awards ainsi que les honneurs de MTV les intronisant « Icônes du Rock ». Metallica (en tant qu'entité) est classé vingt-troisième parmi les cent célébrités les plus puissantes toutes categories confondues (show-bizz, sport, littérature), juste après l'écrivain J. K. Rowling (auteur de la série des Harry Potter). À ce jour, Metallica a vendu plus de cent millions d'albums et près de vingt mille albums par semaine sont achetés dans le monde ce qui le place en tête des plus gros vendeurs du métal aux cotés de Kiss, Bon Jovi, etc. Read more on Last.fm. User-contributed text is available under the Creative Commons By-SA License; additional terms may apply.

Partitions

Battery
0
0 0
Damage, Inc.
0
0 0
Disposable Heroes
0
0 0
Leper Messiah
0
0 0
Master of Puppets
0
0 0
Nothing Else Matters
0
0 0
Of Wolf and Man
0
0 0
Orion
0
0 0
The Thing That Should Not Be
0
0 0
Welcome Home (Sanitarium)
0
0 0