Fleetwood Mac

Fleetwood Mac

Biographie

Fleetwood Mac est un groupe de rock dont on peut diviser l'existence en deux parties bien distinctes, même si on retrouve des membres communs à chacune de ses périodes.

Le Fleetwood Mac britannique :

Composition :
* Peter Green : Guitariste et chanteur
* Jeremy Spencer : Guitariste et chanteur
* Danny Kirwan : Guitariste et chanteur
* John McVie : Bassiste
* Mick Fleetwood : Batteur

Le Fleetwood Mac britannique est un des plus célèbres groupes de ce qu'on appelait le British Blues Boom à la fin des années 1960. Il s'est constitué en 1967 autour de 3 anciens membres des Bluesbreakers de John Mayall. Il s'agit du bassiste John McVie, du batteur Mick Fleetwood et du guitariste et chanteur Peter Green. Ces 3 hommes sont rejoints par le guitariste slide Jeremy Spencer. Le groupe s'appelle alors officiellement le Peter Green's Fleetwood Mac.

Guitariste virtuose (il avait remplacé Eric Clapton au sein des Bluesbreakers), et compositeur de qualité, Peter Green est le véritable leader d'un groupe qui joue un blues-rock tout en finesse et en introspection, à contre-courant des autres groupes majeurs du british blues (Cream, Ten Years After, Jeff Beck Group, Yardbirds, Led Zeppelin) , dont la surenchère technique et sonore est en train de donner naissance au hard-rock. Des compositions telles que Black Magic Woman (immortalisée plus tard par Carlos Santana), ou encore Albatross, Man of the World symbolisent à merveille le style du Peter Green's Fleetwood Mac et cotoient les reprises de vieux standards du blues.

A partir de 1969, le Fleetwood Mac est rejoint par un troisième guitariste, en la personne de Danny Kirwan. Le groupe est à son apogée commerciale et artistique, comme en témoigne l'excellent album Then Play On. Le Fleetwood Mac met à profit son inédite structure à trois guitaristes pour quitter les chemins balisés du blues. La tournée américaine programmée au début de l'année 1970 permet aux spectateurs d'entendre d'extraordinaires improvisations de blues-rock, dans lesquelles il est difficile de ne pas percevoir l'influence de certaines drogues hallucinogènes auxquelles les membres du groupe ont été initiés par le Grateful Dead, croisé en chemin. Pour le Fleetwood Mac, c'est le chant du cygne. Très fragile psychologiquement, et supportant mal le statut du "guitar-hero" que la presse et le public tentent de lui imposer, Peter Green quitte brutalement le groupe au mois de mai 1970. En proie à des crises de plus en plus aiguës, il finira par se faire interner dans un hôpital psychiatrique.

Privé de son leader emblématique, le Fleetwood Mac tente malgré tout de survivre et enregistre l'arrivée de la chanteuse Christine McVie ex-chanteuse du groupe de blues Chicken Shack, qui n'est autre que l'épouse du bassiste. Mais le groupe continue de se déliter. Après Peter Green, les deux autres guitaristes quittent successivement le groupe dans des circonstances troubles. Jeremy Spencer part rejoindre une secte en 1971, tandis que Danny Kirwan, miné par des problèmes d'alcool, s'en va à son tour en 1972.
Le Fleetwood Mac première version est mort.


Le Fleetwood Mac américain :

Composition :
* Stevie Nicks : Chanteuse
* Christine McVie : Chanteuse et claviériste
* Lindsay Buckingham : Guitariste
* John McVie : Bassiste
* Mick Fleetwood : Batteur

Le Fleetwood Mac américain, qui s'est progressivement formé au milieu des années 1970, est devenu une des formations les plus populaires de son temps, et un véritable poids lourd de l'industrie du disque, grâce à une musique pop-rock très efficace, parfois qualifiée avec un certain mépris de "rock FM".

Malgré les départs successifs de ses trois guitaristes virtuoses et notamment de Peter Green, qui était le compositeur principal du groupe, le Fleetwood Mac tente de survivre, notamment grâce à la persévérance de Mick Fleetwood. Après une certaine période de flottement, le groupe se fixe aux États-Unis où Mick Fleetwood fait la rencontre du couple composé de Lindsay Buckingham (guitariste et chanteur) et Stevie Nicks (chanteuse). Le premier album de cette nouvelle formation, (Fleetwood Mac en 1975) est un succès, mais sans comparaison avec le raz-de-marée qu'est Rumours en 1977, véritable usine à tubes qui se vendra à plus de 25 millions d'exemplaires et consacrera Fleetwood Mac comme l'un des plus grands groupes de sa génération.

Après un troisième album en 1979 (Tusk), le groupe, sans se dissoudre officiellement, rentre dans une certaine période d'inactivité, ses membres se laissant tenter par diverses aventures en solo.

C'est un coup d'éclat lors de l'élection présidentielle américaine de 1992 où Bill Clinton utilise Don't Stop pour sa campagne électorale, l'un des succès de Fleetwood Mac. Le groupe, se reforme face à cette médiatisation et enchaîne les nouveaux albums et les tournées. La dernière tournée en date (qui suit Say you Will en 2003) est un véritable succès. Read more on Last.fm. User-contributed text is available under the Creative Commons By-SA License; additional terms may apply.

Discographie

Rumours 10

Partitions

Don't Stop
0
0 0
Dreams
0
0 0
Gold Dust Woman
0
0 0
Go Your Own Way
0
0 0
Never Going Back Again
0
0 0
Oh Daddy
0
0 0
Second Hand News
0
0 0
Songbird
0
0 0
The Chain
0
0 0